BOL D’OR 2018

Posted by in Actus on Sep 26, 2018

La prochaine course
semaines
-4
-4
jours
0
-3
heures
-1
-6
minutes
-1
-7
secondes
-2
-2
Soutenez Paul !
Contactez-nous
Si ma première expérience dans cette belle discipline qu’est l’Endurance, aux dernières 24 Heures du Mans, s’était déroulée comme un long fleuve plutôt tranquille, c’est une autre histoire qui s’est jouée ce week-end sur le mythique circuit Paul Ricard du Castellet, pour que la Yamaha #86 du Team Pit Lane Endurance arrive à bon port dimanche à 15H.
Après avoir pris un excellent départ et accompli un début de course parfait, nous avons enchaîné les relais sans souci jusqu’à 3 heures du matin. Nous sommes arrivés à placer notre moto dans le Top 20 du classement général et occupions alors la 7e place de notre catégorie SST. La difficile loi de la course a cependant décidé que nous ne calquerions pas notre performance sur celle des 24 Heures du Mans, et deux chutes vont anéantir toutes nos chances de figurer à une bonne position au classement final. Qu’à cela ne tienne, nous allions finir ce Bol d’Or et passer sous le drapeau à damier, quelque soit la place de notre Yamaha à l’arrivée.
L’obstacle supplémentaire à franchir après la seconde chute, qui est survenue en début de matinée dimanche, fut cependant de taille ! En effet, mon coéquipier Karl a dû être transporté à l’hôpital pour subir une batterie d’examens. Il a alors fallu prendre la décision de finir la course à deux, avec Clément, à un moment où nous n’étions plus du tout au maximum de notre forme physique. La décision fut prise de ne rien lâcher, et l’adrénaline ainsi qu’une forte volonté d’aller au bout pour remercier toute l’équipe du lourd travail accompli en amont, a fait le reste ; il nous restait 6 heures de relais à deux pour arriver au bout des 24 heures libératrices. Nous passerons la ligne d’arrivée à la 29e place du classement général et serons finalement 12e de la catégorie SST. Ce sera la fin d’une belle aventure humaine et sportive, un Bol d’Or compliqué mais tellement rassembleur !
Même si une pointe de déception est passée au moment où le classement final s’est figé, je garde en tête que nous avons prouvé beaucoup de choses durant ce week-end varois. Notre régularité et nos compétences en piste nous ont menés dans le Top 10 du classement SST et le Top 20 du général. C’est loin d’être anodin et notre présence sur le Championnat du Monde FIM-EWC est désormais plus que pertinente. Notre expérience grandit ainsi sur chacune des manches, et nous reviendrons encore plus forts pour défier les pièges de la dure loi de l’Endurance.
Je tiens à remercier chaleureusement mes coéquipiers Karl, Clément et Max avec qui nous avons vécu une superbe semaine, pleine d’enseignements. Merci à toute l’équipe Pit Lane Endurance qui se donne du mal toute l’année pour nous permettre de vivre cette aventure. Un remerciement très spécial à Manu, Aurélien, mes partenaires qui me soutiennent quoiqu’il arrive, ma famille et mes amis, dont certains étaient à mes côtés ce week-end. Merci aussi à vous tous qui nous avez suivis derrière vos écrans. Cette course restera pour moi l’une des plus difficiles de ma petite carrière. Il a fallu se surpasser – et c’est bien dans ces moments-là que l’on se forge ! – mais lorsque la joie éclate dans toute l’équipe au moment de l’arrivée, on se dit que cela en valait largement la peine.
Un énorme merci à tous. Paul.